Pitié pour CARAVAGE !

Bien sûr, CARAVAGE est un maitre incontesté !

Judith décapitant Holopherne

Bien sûr, la dizaine de tableaux (peints à Rome entre 1592 et 1606) qui sont exposés à JACQUEMART-ANDRE est absolument magnifique : Le Jeune Saint Jean-Baptiste au bélier, le joueur de luth, Saint Jérôme écrivant, Judith décapitant Holopherne, Ecce homo, Saint François en méditation, les 2 Madeleine en extase, le souper à Emmaüs

Joueur de luth

Bien sûr, tout le monde a le droit d’accéder à ces œuvres flamboyantes et rares, accompagnées de celles de ses contemporains.

Mais… pas dans un lieu aussi exigu, de la taille d’un appartement parisien, où l’on a peine à se frayer un chemin, et même à entrer ou à sortir des pièces, en raison de l’affluence à peine contrôlée !

Mais… la double queue interminable à l’entrée, la petite taille des 8 pièces qui constituent l’espace d’exposition, et la foule compacte de visiteurs qui se serrent dans chaque pièce, nous ont fait ressortir de ce lieu, avec un affreux sentiment de frustration.

Mais… les tableaux sont grands et ils ne méritent pas d’être accrochés dans des pièces (pas des salles !) aussi petites, trop près des tableaux des autres maitres italiens. Ils nécessitent d’être vus avec un certain recul, avec de l’espace autour d’eux. Et non découpés,  derrière les remparts de têtes et d’épaules agglutinés devant. De plus, ils sont mal éclairés par les spots qui s’y reflètent quand on les regarde de près…

Mais… le pire, c’est d’entendre distinctement, tout près de soi, les commentaires des audioguides ou de l’application dédiée à la visite, qu’écoutent quelques visiteurs indélicats, sans kit piéton, donc en gênant ceux qui, comme nous, préfèreraient contempler en silence ces œuvres impressionnantes, devant lesquelles admiration recueillement, et même méditation sont de mises.

Les 2 Madeleine en extase

Pitié CULTURESPACE !  Laissez les grands musées ou les grandes fondations organiser les expositions de tels maitres, et exposez des artistes dont les œuvres et les formats sont adaptés au lieux…  Il n’en manque pas ! Nous viendrons aussi !

CARAVAGE à ROME  – Amis et ennemis
Musée Jacquemart-André – 158 boulevard Haussmann – 75008 Paris
21 septembre 2018 – 28 janvier 2019

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*