L’ARCHITECTE, portraits et clichés… manque de cœur !

Portrait de l'architecte Jacques Lemercier par Philippe de Champaigne (1602-1674)

Un buste moulé d’après Coysevos, un portrait de l’architecte de la Sorbonne par Philippe de Champaigne, une salle façon cabinet de gravures avec une matrice en cuivre représentant Mansart, des caricatures de Garnier… et aussi quantité d’oeuvres d’artistes inconnus, la plupart de qualité moyenne, représentant ces personnages, de l’Antiquité à nos jours.
L’exposition de la Cité de l’Architecture a pour ambition de faire découvrir, essentiellement par l’image, l’apparition et l’évolution de la figure de l’architecte, sa formation, son univers de création, ses méthodes de travail, en solitaire ou en agence, ses outils et son vocabulaire
Mais VISIT’ART trouve que l’art majeur qu’est l’architecture mérite mieux que cet inventaire quasiment exhaustif, mais plutôt ennuyeux. Sauf peut-être pour les professionnels nostalgiques… ou si vous voulez mettre un visage sur le nom d’un bâtisseur célèbre…

Moulage du buste de l’architecte robert de Cotte d’après Antoine Coysevos (1640-1720)
Cabinet de gravures : portraits d’architectes de Piranese à Soufflot

 

 

 

 

 

 

L’ARCHITECTE, portraits et clichés
Du 21 avril au 4 septembre 2017
Cité de l’Architecture – Place du Trocadéro – Paris 16ème

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*