Au cœur d’une légende mystique : le GOLEM

Golem et Rabbi Loew, Miloslav Dvorak, 1951, Musée juif de Prague

A travers 136 œuvres provenant d’institutions et de prêteurs privés, cette exposition inédite explore le célèbre mythe juif du Golem dans les arts visuels, à travers un parcours mêlant peinture, dessin, photographie, théâtre, cinéma, littérature, bande dessinée et jeu vidéo.
La légende du Golem, être d’argile animé à l’aide lettres sacrées, a fasciné et inspire encore toutes sortes d’artistes, parmi lesquels Christian Boltanski, Gérard Garouste, Amos Gitai, Anselm Kiefer, Niki de Saint Phalle… qui y voient une métaphore de leur position de créateur face à une matière inerte à laquelle « donner vie ».

Le Golem, huile sur toile, Gérard Garouste, 2011
Rabi Low der Golem, Anselm Kiefer

VISIT’ART vous recommande la passionnante découverte de cette figure mystique et ambivalente, à la fois populaire et emblématique de la communauté juive, qui se révèle aussi précurseur des super-héros et des avatars numériques.

C’est aussi l’occasion de découvrir l’un des plus beaux hôtels particuliers du Marais, le parcours permanent  du Musée, ses collections enrichies de fréquentes donations, et les nombreux rendez-vous proposés (performances, rencontres, colloques, conférences, concerts, projections, ateliers…).

GOLEM ! Aventure d’une légende d’argile
Du 8 mars au 16 juillet 2017 – Au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme – Hôtel de Saint-Aignan – 71, rue du Temple –  Paris 3ème

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*